Comment cela fonctionne-t-il?

Le SCDPIM a recours à une approche collaborative pour recueillir et analyser les incidents médicamenteux, de même que pour partager l’information et l’expertise. Ce modèle fait progresser l’utilisation sécuritaire des médicaments au Canada en permettant d’acquérir des connaissances utiles pour prévenir les incidents médicamenteux préjudiciables.

Qu’est-ce qu’un incident médicamenteux?

Un incident médicamenteux est un événement évitable qui peut causer ou entraîner une utilisation incorrecte d’un médicament ou un préjudice au patient pendant que ce médicament est sous le contrôle du prestataire de soins, du patient ou du consommateur. Les incidents médicamenteux peuvent être liés à la pratique professionnelle, à des produits médicamenteux, à des procédures et à des systèmes, et incluent les erreurs en matière de prescription, de communication des ordonnances, d’étiquetage, d’emballage et de nomenclature, de mélange, de distribution, d’administration, d’éducation, de surveillance et d’utilisation.

En d’autres termes, un incident médicamenteux est une erreur associée aux médicaments, ou un problème qui pourrait provoquer une erreur de médication.

Comment le SCDPIM prévient et corrige les incidents médicamenteux au Canada :

  1. L’incident médicamenteux a lieu (ce qui comprend : les incidents préjudiciables, les incidents non préjudiciables, les incidents évités de justesse et les situations pouvant mener à des incidents préjudiciables)
  2. L’incident est déclaré par le biais d’un canal SCDPIM par les organisations de soins de santé, les praticiens individuels et les consommateurs
  3. L’incident est soumis à l’étude des experts, à une analyse et à un examen des tendances
  4. Des actions et des recommandations sont diffusées au moyen de bulletins de sécurité, d’alertes et de communications destinées aux intervenants
  5. La facilitation du changement : des moyens sont mis en œuvre pour empêcher que l’incident ne se répète

Chacune des organisations qui collaborent au SCDPIM contribue de l’information, des outils et un savoir-faire dans le domaine de la prévention des incidents médicamenteux indésirables:

  • Santé Canada est le bailleur de fonds du SCDPIM. De plus, en tant qu’organisme de réglementation des produits de santé, il contribue au SCDPIM de ses connaissances et de son expertise en matière de sécurité médicamenteuse. La santé et la sécurité des Canadiens sont ses priorités. Santé Canada travaille de concert avec d’autres instances gouvernementales, partenaires et intervenants dans le but d’améliorer la sécurité des patients et de réduire les risques d’incidents médicamenteux, en particulier ceux concernant le nom, l’emballage et l’étiquetage des produits de santé. Santé Canada utilisera les données recueillies par le SCDPIM dans le cadre de ses activités de surveillance, en vue d’accroître la sécurité des médicaments ainsi que des autres produits de santé en vente au Canada.
  • L’apport de l’institut canadien d’information sur la santé (ICIS) au SCDPIM repose sur le Système national de déclaration des accidents et incidents (SNDAI), qui recueille les données relatives aux incidents médicamenteux auprès des établissements canadiens. Le SNDAI inclut des outils d’analyse et de communication pour soutenir l’analyse des incidents médicamenteux et la diffusion des stratégies de prévention qui en découlent. L’ICIS produit des rapports analytiques à partir de données du SNDAI en vue de l’apport d’améliorations au système d’utilisation des médicaments.
  • ISMP Canada Cet organisme fournit un outil de déclaration des incidents médicamenteux aux prestataires de soins de santé individuels, les pharmacies communautaires, et un site web de déclaration et d’apprentissage à l’intention des consommateurs, www.medicamentssecuritaires.ca. En plus de s’occuper de l’analyse et du suivi des rapports d’incidents, ISMP Canada soutient l’élaboration et la mise en œuvre de mesures de prévention, conçoit et diffuse des bulletins d’information et des alertes et réalise des études analytiques.
  • ICSP L’ICSP apporte son soutien au SCDPIM sur le plan du marketing et des communications, en plus de coordonner les activités liées au SCDPIM avec les autres projets en sécurité des patients au Canada. L’ICSP gère les Alertes mondiales sur la sécurité des patients, qui sert de courroie de transmission et de mécanisme de partage de l’information pour les solutions aux problèmes de sécurité des patients, notamment les connaissances sur la sécurité médicamenteuse acquises par les organismes membres du SCDPIM.